Les déchets dangereux

Certains produits utilisés pourtant dans la vie quotidienne représentent de graves dangers pour la santé et pour l’environnement. Il est donc important de les identifier afin de les utiliser et de les conserver de façon appropriée et ensuite de les jeter de façon à ce qu’ils ne créent aucun dommage.

L’utilisation de ces produits doit être évitée autant que possible. Des pictogrammes vous permettent de les identifier :

Testez vos connaissances : http://www.9pictos.com/

Il peut s’agir de produits comme les produits d’entretien de la maison, les produits de bricolage, les solvants et désinfectant, les pesticides pour le jardin, ou encore les restes de peintures, de solvants usagés (white-spirit, acétone…).

Ne les jetez pas dans l’évier, dans la nature ou à la poubelle, allez vous renseigner à la déchetterie la plus proche qui vous donnera la meilleure solution d’élimination !

En effet, le rejet de substances toxiques, même en faible quantité, peut avoir des conséquences irréversibles sur les écosystèmes et présenter des dangers pour la santé.

Les cartouches d’imprimantes

Les cartouches d’encres de votre imprimante contiennent aussi des substances dangereuses :

Une cartouche d’imprimante vide est composée d’éléments nocifs très polluants (encres, métaux lourds…). Il est donc nécessaire de contrôler, collecter et revaloriser au maximum les cartouches d’encre.

Sur 1,2 million de cartouches vendues par an en France, seulement 10% seront recyclées.

Dans un premier temps, il convient d’économiser la consommation d’encre en utilisant l’option « brouillon » de votre imprimante. De même, l’impression noir et blanc classique nécessite quatre fois moins d’encre qu’une impression couleur.

Les piles

Les piles sont des déchets dangereux car elles contiennent du mercure et du cadmium qui sont des produits très toxiques pour la nature et l’homme.

Le mercure d’une seule pile bouton contamine 400 litres d’eau ou 1m3 de terre pendant 50 ans.

Aujourd’hui 8 piles sur 10 sont jetées à la poubelle ou dans la nature, or nous pouvons donner nos piles usagées à la pharmacie ou dans les supermarchés.

Car elles consomment jusqu’à 23 fois moins de ressources naturelles non renouvelables., il est important de privilégier les piles rechargeables.

Les déchets non collectés

Certains déchets ne sont pas collectés par la collecte collective, dans ce cas :

- Utilisez la déchetterie

Les déchetteries sont des endroits spécialement conçues pour recevoir vos déchets notamment ceux qui ne peuvent pas être collectés par la collecte sélective. On peut par exemple trouver des bennes appropriées pour déposer les gravats, les déchets de jardin, les déchets encombrants, certains produits dangereux (peintures, solvants, etc.).

- Informez vous sur les collectes spécifiques

Certains garagistes récupèrent les huiles, certains magasins, les piles et certaines collectivités organisent des ramassages de produits dangereux par camion. La collecte des encombrants peut se faire différemment selon les communes : collecte au porte-à-porte, (très pratique pour les personnes âgées ou handicapées), collecte sur des points de regroupement (avec mise à disposition de bennes pendant quelques jours à des périodes précises). Enfin, les pharmaciens récupèrent les médicaments non utilisés ou périmés ;

- Jeter utile : les associations caritatives

Elles collectent, réparent puis revendent les appareils ménagers, les meubles, les vêtements que l’on jette. Pour  les déchets trop abîmés, certaines associations prélèvent des pièces détachées et recyclent les matériaux.