Le toit

Un toit se compose en général d’un support de couverture et d’une couverture.

Il existe quatre catégories de supports de couverture et de multiples possibilités pour la couverture à proprement parler.

 

1-Les supports de couverture :

  • support de couverture en béton
  • support de couverture en bois ou dérivé (assure une bonne isolation thermique et acoustique).
  • support de couverture en fibres-ciment
  • support de couverture métallique

 

2-La couverture:

Le tableau ci-dessous récapitule les différents types de couverture développés en France. Bien évidemment, la liste n’est pas exhaustive, nous avons souhaité mettre en avant les couvertures présentant des atouts écologiques forts.

 

Type Caractéristiques
La toiture végétale Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable car elle allie esthétisme, écologie, économie et durabilité.Elle tend actuellement à se démocratiser en France, et est déjà répandue en Allemagne et en Suisse par exemple. (cf. article)
Panneaux de bois(caisson chevronné et panneau sandwich) Ils permettent de réaliser quatre fonctions simultanées en une seule opération: le plafond, l’isolation thermique, l’isolation acoustique, chevronnage.Ce procédé permet de conserver les poutres apparentes qu’elles soient en bois, métal ou béton.Le gain de temps est important à la pose : grâce à sa facilité d’utilisation.
Toitures en tuiles de bois Ce type de toiture allie esthétisme, confort de vie et économie d’énergie.En effet, la couverture en bois contribue à plus de 70% d’économie d’énergie grâce à sa bonne isolation thermique.
de céramique Ce matériau se distingue par sa souplesse d’utilisation, sa résistance et sa facilité de mise en œuvre.Sa surface de granulés céramique assure une protection contre les effets des rayons U.V.Le choix entre plusieurs coloris permet une bonne intégration à l’environnement.
de zinc L’alliage zinc-titane est une tradition ancienne en raison de ses qualités de résistance aux intempéries et de sa facilité de manutention.Mais c’est aussi un matériau d’aujourd’hui particulièrement recherché dans l’architecture contemporaine. 

Au contact de l’air, l’alliage zinc-titane se patine pour prendre une couleur gris-azur.

 

Cependant avant de mettre en œuvre sa toiture, il est important de noter que ce choix se fait principalement en fonction de l’intégration dans le paysage ainsi que selon les conditions climatiques.

 

La charpente

La charpente est constituée d’un assemblage de pièces qui forment l’ossature du toit.

On trouve deux types de charpentes :

- Les charpentes à ossature bois. Les pièces formant la charpente sont en bois, généralement en châtaignier, chêne, orme, pin, ou sapin. Deux labels internationaux ont été développés afin de garantir l’achat d’un bois issu d’une forêt gérée durablement: les labels FSC et PEFC.

 

- Les charpentes à ossature métallique. Ce type de construction est surtout utilisé dans le secteur industriel mais il s’adapte cependant à tous les styles.

Le bardage constitué de planches protégeant l’ossature est en bois. Les bardages intérieurs et extérieurs sont fixés sur l’ossature. Dans le cas d’une ossature en bois, celle-ci peut rester apparente sous forme de colombage avec remplissage en terre, briquettes, chanvre etc… L’ossature peut aussi être enfermée dans le matériau de remplissage (banchage chaux-chanvre, paille, terre etc).